le 1 octobre 2020
  • Culture

  • Formation

Publié le 9 février 2021 Mis à jour le 9 février 2021

François Couplan, notre parrain 2020

En cette rentrée 2020 spéciale, François Couplan est le parrain pour la promotion 2020. Notre parrain 2020 est un ethnobotaniste et écrivain, spécialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages comestibles, qu'il a étudiées sur les cinq continents et dont il est pionnier en Europe.

 

Depuis que l'homme est sur terre, il utilise les plantes qui poussent autour de lui pour se nourrir et se soigner. Il est temps de redécouvrir ces végétaux oubliés dont nous pouvons mettre à profit les multiples vertus dans notre vie quotidienne. Leur rencontre nous offre la possibilité de découvrir une nouvelle vision du monde...
- François Couplan

En cette rentrée 2020 spéciale, François Couplan est le parrain pour la promotion 2020. Notre parrain 2020 est un ethnobotaniste et écrivain, spécialiste des utilisations traditionnelles des plantes sauvages comestibles, qu'il a étudiées sur les cinq continents et dont il est pionnier en Europe.

Le 1er octobre 2020, François Couplan accompagné de son épouse Keiko, ont rencontré les classes de la licence pro "Management de la restauration", "Culture gastronomique française", "Traiteur-événementiel" et "Design Culinaire" pour apprendre de son parcours et son expertise sur les plantes sauvages comestibles.

Pour découvrir les plantes et fleurs comestibles, le lundi 5 octobre, une balade dans la forêt pour apprendre à identifier et voir les plantes qui poussent autour de nous.


 

Un peu plus sur notre parrain :


Docteur ès-sciences du Muséum national d'histoire naturelle de Paris, Doctor of Science en Grande-Bretagne, diplômé de l'École pratique des hautes études de Paris, François Couplan anime des stages pratiques de découverte des plantes sauvages comestibles depuis 1975 aux États-Unis, où il a vécu pendant dix ans, et depuis 1980 en Europe.

Il possède une expérience approfondie de la vie au sein de la nature et de l'utilisation des plantes sauvages, tant en Europe qu'en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Afrique de l'Ouest, au Moyen-Orient, dans le Sud-Est asiatique, au Japon et dans les îles de l'océan Pacifique où il a recueilli la tradition orale des divers peuples rencontrés.
 

« En Europe, j’en ai répertorié quelque 1 600 dans mon ouvrage Le Régal végétal et j’estime qu’à travers la planète, leur nombre s’élève à environ 80 000. Cela est à mettre en regard de la trentaine de végétaux, tous cultivés, utilisés en moyenne par l’Occidental et au fait que, dans le monde, 29 espèces seulement représentent 90 % des denrées alimentaires végétales. »


François Couplan est aussi le pionnier en Europe de la « survie douce », expérience profonde de la vie en harmonie avec la nature. Il a créé l'Institut de recherche sur les propriétés de la flore et préconise une agriculture naturelle visant à « semi-cultiver » la végétation spontanée. Il a mis en place une formation sur trois ans, le Collège pratique d'ethnobotanique (CPE), destinée aux personnes désireuses d'approfondir leurs connaissances sur les plantes et de développer une activité professionnelle dans ce domaine, tout en étant conscientes des enjeux de notre monde actuel.

François Couplan continue à explorer le monde à la recherche des utilisations traditionnelles des plantes et à la rencontre des peuples qui les connaissent encore. Il s'attache à faire connaître ses découvertes par le biais de conférences, de stages, de son école et de ses nombreuses publications. Il contribue ainsi à préserver et à valoriser un patrimoine qui est en train de se perdre à l'échelle de la planète, et qu'il importe de faire vivre pour le bien-être de tous.


liens pour découvrir plus :